Bref éloge du message immatériel

Chère Marietropique,

C’est non sans amusement que j’ai lu votre éloge de la lettre, écrit sur un blog bien plus virtuel que le papier que vous semblez préférer. Il est vrai que si votre apologie était venue par le courrier, ce n’est pas aujourd’hui que je l’aurais eue, mais bien plus tard si la poste l’avait voulu.

Lire la suite « Bref éloge du message immatériel »

Publicités
Bref éloge du message immatériel